crise des logements en France 2024

La crise du logement en 2024

La crise du logement en France est une urgence préoccupante pour les décideurs, les citoyens et les observateurs en 2024.

En effet, face à divers défis économiques et sociaux que de nombreux pays rencontrent actuellement, la pénurie de logements abordables devient de plus en plus critique. D’autant plus sur le marché de la location. Ces frictions prennent de l’ampleur en 2024, en raison des dynamiques instables du marché, des changements démographiques et des pressions économiques.

L’éternelle question, que ce pose toute partie prenante du marché immobilier est remise au goût du jour : Quelle position adopter sur le marché ? Puis-je actuellement acheter ? Vendre ? Investir ?

Une chose est certaine, rien n’est jamais simple lorsque l’on parle d’immobilier. Alors, tentons ensemble de capter les informations disponibles et d’en comprendre les tenants et aboutissants.

Cet article repose sur trois objectifs 👇

  • Identifier l’état actuel de la crise
  • Examinez les facteurs qui l’exacerbent et explorez les solutions possibles
  • Distinguer les enjeux et les actions possibles pour traverser efficacement cette crise

État actuel de la crise du logement en France

La crise du logement en France se manifeste par des signes alarmants qui nécessitent une attention immédiate. Les données récentes révèlent une augmentation des prix de l’immobilier, mettant le logement hors de portée pour de nombreux ménages.

Du fait qu’entre fin mars 2023 et fin mars 2024 en France 283.200 logements neufs seulement ont été mis en chantier, la disponibilité des logements sur le marché se contracte. En effet, la Fédération des promoteurs immobiliers estime que le besoin réel de construction pour couvrir la demande serait de 447.000 logements par année sur une période de 10 ans.

Données et statistiques récentes

La crise du logement en France s’accentue également avec la flambée des prix de l’immobilier de ces dernières années. Malgré une légère et récente décontraction selon l’indice des variations de prix des Notaires de France 👇

Cette décontraction est due à la baisse des prix au m2 dans les principales villes de France :

À cet égard, la conjoncture économique défavorable et la hausse des taux d’emprunts continuent de rogner la capacité des ménages à accéder à la propriété. Cette situation complexe pose des défis majeurs pour les futurs acquéreurs. Elle impact notamment les classes moyennes et inférieurs.

En conséquence, on constate que le pouvoir d’achat immobilier en France reste fortement affecté, comme l’illustre ce graphique :

Régions les plus touchées

Les régions telles que l’Île-de-France, la Côte d’Azur et les métropoles comme Lyon et Marseille sont particulièrement affectées. Ces zones voient leurs populations augmenter rapidement sans que l’offre de logements ne suive cette croissance démographique.

Causes profondes de la crise

La crise du logement est complexe et multifactorielle. Nous pouvons analyser les causes de cette crise en portant un regard plus large sur le secteur. De ce point de vue, elle peut être due à :

  • Un manque de constructions nouvelles
  • Des réglementations urbanistiques restrictives
  • Une spéculation immobilière qui entraîne une hausse des prix
  • Un phénomène de « décohabitation », les logement d’un seule personne sont en hausse

Une crise du logement profonde et persistante

Cela fait quelques années maintenant que le secteur du logement traverse une crise profonde et persistante. Une crise qui c’est accélérée depuis la pandémie de COVID-19. Acheter ou louer un logement est devenu un défi pour nombre de primo-accédant. Plongeant les acteurs et observateurs dans un brouillard de complexité :

  • Une crise de l’offre
  • Une crise des coûts de production (matières premières)
  • Une crise de la demande.

La durabilité de cette crise s’explique par une multitude de causes et de facteurs. Parmi eux, ajoutons l’augmentation rapide et significative des taux d’intérêt et la raréfaction du crédit immobilier. En effet, en l’espace de 18 mois, les taux d’intérêt ont bondi de moins de 1 % à plus de 4 %.

Hélas, il n’existe aucune « mesure martingale » ni de remède miracle qui pourrait rapidement relancer le marché, contrairement aux crises précédentes comme celle de 2008-2009. Les experts anticipent désormais un scénario similaire à la crise de 1991-1995.

Comme nous l’avons évoqué, le besoin de logements en France est plus criant que jamais depuis soixante ans. Ceci concerne le logement neuf, social, ou intermédiaire, y compris les résidences étudiantes et seniors. Mais également sur le marché de la résidence principale anciens.

Paradoxalement, la demande pressante du pays contraste fortement avec le blocage de l’offre.

Immobilier en France en 2024

Facteurs économiques influençant la crise du logement

Prix immobilier : L’escalade des prix immobiliers est l’un des principaux moteurs de la crise du logement. Cette hausse est souvent alimentée par une forte demande et une offre insuffisante, en particulier dans les zones urbaines où l’espace est limité et très convoité.

Niveau de vie et accessibilité : Le niveau de vie n’ayant pas suivi l’augmentation des coûts du logement. En effet, beaucoup se retrouvent dans l’incapacité d’acquérir ou de louer des habitations adéquates.

Pour les jeunes adultes et les nouveaux entrants sur le marché du travail. Ils découvrent que l’accès à un logement abordable n’est pas seulement compétitif, mais souvent hors de portée.

Cette situation est particulièrement précaire pour les jeunes adultes et les nouveaux entrants sur le marché du travail. Ils découvrent que l’accès à un logement abordable n’est pas seulement compétitif, mais souvent hors de portée.

Impact de la politique gouvernementale sur le logement

Mais point de défaitisme ! La politique gouvernementale joue un rôle dans la gestion de la crise du logement. Récemment, une série de lois et de régulations a été mise en place pour stabiliser et améliorer le marché du logement. En effet, l’efficacité de ces mesures reste un sujet de débat.

Lois et régulations récentes

En effet, au cours des dernières années, le gouvernement a mis en place des lois visant à augmenter l’offre de logements abordables et à contrôler l’augmentation des loyers. En particulier dans les zones urbaines où la crise du logement est la plus sévère.

Parmi ces mesures, la loi sur l’encadrement des loyers vise à limiter les augmentations de loyer à un pourcentage raisonnable basé sur l’indice des prix à la consommation.

De plus, des incitations fiscales ont été introduites pour encourager les promoteurs immobiliers à construire plus de logements sociaux.

Plans d’action et leur efficacité

Les plans d’action incluent également la rénovation urbaine et la conversion de bureaux inutilisés en logements résidentiels.

Ces initiatives visent à répondre à la demande croissante tout en utilisant plus efficacement le tissu urbain existant. Cependant, malgré ces efforts, l’impact de ces politiques est souvent limité. Les défis d’implémentation, les délais administratifs et la résistance de certaines municipalités à augmenter leur quota de logements sociaux ralentissent l’amélioration prévue.

crise du logement en 2024

Quelle politique d’investissement immobilier pour sortir de la crise du logement ?

La crise du logement en France pose des défis importants. Non seulement pour les personnes sans abri ou mal logées mais aussi pour les professionnels de l’immobilier.

On estime actuellement que près de quinze millions de personnes sont touchées de différentes manières par cette crise, qu’il s’agisse de risques :

  • Pour la santé
  • De menace d’expulsion
  • De confort insuffisant
  • D’impact sur leur environnement quotidien et la vie de famille.

Le nombre de foyers en attente d’un logement social atteint des sommets, soulignant l’urgence de trouver des solutions efficaces.

Impact sur les professionnels et les promoteurs immobiliers :

Les professionnels de l’immobilier, en particulier les promoteurs dont le cycle de production dure quatre ans, sont fortement impactés par cette crise.

Les logements achevés restent invendus, les terrains acquis ne sont pas commercialisés et les sureffectifs mettent les bilans financiers sous pression.

En 2023, le nombre d’entreprises en difficulté a augmenté de manière alarmante. Avec 57 000 entreprises touchées, soit une hausse de 30% par rapport à 2022. Parmi elles, 25% appartiennent au secteur du bâtiment et de la promotion immobilière.

Les perspectives pour 2024-2025 ne sont pas plus prometteuses, avec un nombre attendu d’échecs d’entreprises.

Rôle des autorités locales

La résolution de cette crise pourrait bien dépendre des autorités locales. Comme l’a souligné l’Association des Maires de France début mars, plusieurs mesures pourraient améliorer la situation.

Il est crucial de renforcer le rôle des élus locaux dans l’attribution, la gestion et la production de nouveaux logements. La décentralisation des zones politiques de logement pourrait permettre une meilleure adaptation aux réalités locales.

La crise du logement en 2024

Quelles solutions pour sortir de la crise du logement ?

La crise du logement en France, de portée profonde et étendue, nécessite une action urgente et coordonnée de toutes les parties impliquées.

La situation actuelle, affectant des millions de personnes par le manque de logements abordables et des conditions de vie précaires, requiert une réponse allant au-delà des mesures temporaires ou partielles.

Les familles, les jeunes, les étudiants et même les professionnels de l’immobilier subissent les effets de cette crise qui entrave la stabilité économique et sociale.

Enfin, la crise du logement en France est un défi complexe qui nécessite une stratégie globale et des actions concrètes. La collaboration entre le gouvernement, les entreprises, les organisations non gouvernementales et les citoyens est cruciale pour créer des solutions innovantes. Afin de garantir à tous un accès à un logement décent et abordable, Il est impératif de mettre en œuvre ces solutions.

🙌

Voir les autres articles

voir le blog

La rénovation énergétique pour une plus-value immobilière

La rénovation énergétique est devenue un enjeu crucial pour les propriétaires souhaitant vendre leur bien immobilier. En améliorant l’efficacité énergétique…

Lire la suite
La rénovation énergétique pour une plus-value immobilière

Placement Financier à court terme: Guide complet

Dans un secteur financier, les placements financiers à court terme est une stratégie attrayante pour ceux qui cherchent à optimiser…

Lire la suite
Placement Financier à court terme: Guide complet

Quel investissement immobilier est le plus rentable en 2024 ?

Découvrez les investissements immobiliers les plus rentables en 2024.

Lire la suite
Quel investissement immobilier est le plus rentable en 2024 ?

Vous souhaitez recevoir les
offres exclusives d’investissement ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en exclusivité nos offres d’investissement.