Investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget

L’investissement immobilier locatif à petit budget est une utopie ?
Détrompez-vous, chers investisseurs ! Le vent tourne et il souffle en faveur de tous, peu importe l’épaisseur du portemonnaie.

La gestion locative à longtemps été difficilement accessible. Cependant, l’évolution du marché a vu l’émergence de services novateurs qui permettent d’investir dans l’immobilier avec des micros budgets.

Désormais, même si vos fins de mois vous serrent comme un jean skinny, il est aujourd’hui possible d’investir dans l’immobilier. Et sans devoir hypothéquer votre âme à la banque 🏦

En effet, des portes s’ouvrent et nous vous proposons d’explorer ensemble les champs des possibles.
Nous avons voulu que cet article réponde à deux questions, simples en apparence :

👉 Comment investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget ?
👉 Est-ce que cette promesse d’investissement tient la route ?

L’objectif étant de vérifier que l’investissement immobilier locatif n’est plus un privilège, mais une réalité accessible.

L’investissement locatif, c’est quoi ?

Saint Graale d’une stratégie de money management efficiente. L’investissement locatif, est une opération patrimoniale qui repose sur un actif réel et tangible : l’immobilier. C’est une opération d’acquisition, tels qu’une maison ou un appartement, dans le but de le mettre en location.

Pour le dire autrement : C’est l’art de transformer des briques et du mortier en sources de revenus !

Différentes stratégies existent. Selon les objectifs et le contexte patrimonial de chaque investisseur.
En effet, on peut louer son bien immobilier via des baux locatifs longue durée, meublés où non. Où encore, louer des petites surfaces meublées sur des courtes durées (qui se retrouveront sur des plateformes tel qu’Airbnb).

L’objectif principal étant de percevoir des loyers comme source de revenu. Certains ambitieux ont bien compris le jeu et collectionnent les biens. Ils en récoltent des loyers réguliers, véritables petites pluies d’or qui s’accumulent mois après mois…

Cerise sur le gâteau, ce type d’investissement, au-delà de la génération de revenus, permet d’engranger des plus-value lors de la revente du bien. Cela permet de se constituer un patrimoine financier conséquent sur le long terme 💰

En moyenne sur les 100 dernières années, la valeur réelle d’un bien immobilier se valorise de 8% par an.

Enfin, selon sa situation, un investisseur peut bénéficier d’avantages fiscaux. Des mécanismes d’optimisation existent selon les profils (réduction d’impôts, abattements forfaitaires…). Prenez garde toutefois, tout n’est pas rose.

Aussi, parmi les valeurs fortes de Diviz Immo se trouve la transparence : Gardez en tête que la gestion locative est complexe et chronophage. Seul un haut niveau d’expertise du marché immobilier offre la chance de sortir gagnant d’une telle opération.

Comment investir dans l'immobilier locatif à petit budget en 2024

Comment investir dans l’immobilier quand on est débutant ?

On le comprend, investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget semble compliqué, surtout lorsque l’on débute. Néanmoins, avec les récentes innovations sur le marché, il est tout à fait possible de faire fructifier son investissement de départ et d’envisager une retraite dorée 🏝️

L’important est de bien s’informer, de savoir où l’on met les pieds et de planifier son investissement. Il est important de connaître les différents types de biens, leur valeur intrinsèque et d’avoir une stratégie d’investissement adaptée à son budget et à ses objectifs.

S’informer sur le marché immobilier

Il existe beaucoup de ressources intéressantes sur le web, comme Castorus qui vous permet de suivre l’évolution du prix des annonces immobilières en ligne. Où encore Bien dans ma ville qui permet d’avoir accès aux informations environnementales. Bien connaître la valeur du bien que vous cibler et son environnement sont des éléments primordiaux.

L’idée ici, est de limiter fortement les risques de mauvais investissement, promettez-nous de ne pas acheter à l’aveugle !

Définir vos objectifs d’investissement

Quels sont vos objectifs à long terme ? Recherchez-vous une appréciation du capital, des revenus locatifs réguliers, ou les deux ? La réponse influencera le type de projet que vous chercherez à acheter, l’emplacement, et la stratégie de financement que vous utiliserez.

Devez-vous louer en courte durée pour sortir du cash plus rapidement, mais avec une exposition aux risques plus élevée ? Où plutôt investir en longue durée, aux rendements plus bas mais à la gestion moins chronophage ? On le répète, seuls votre profil et vos objectifs personnels peuvent déterminer vos choix.

Établir votre budget

Déterminez combien vous pouvez investir sans compromettre votre sécurité financière. Pensez à prendre en compte non seulement le coût d’achat initial, mais aussi les dépenses récurrentes.

Cela inclut les taxes foncières, l’assurance, les frais de gestion et les coûts de maintenance. Toutefois, attention aux frais cachés, tel que les charges de copropriété, les travaux en prévision… Examinez scrupuleusement tous les documents financiers 🕵️

Choisir le bon emplacement

L’emplacement est l’un des facteurs les plus importants dans la réussite d’un investissement immobilier. Recherchez des zones à forte demande locative, à potentiel de croissance, avec des services comme les écoles, les transports, et les commerces. Pensez aux biens proches des grandes écoles, les étudiants peinent chaque année à trouver un logement.

Analyser les tendances de marché

Lorsque vous aurez passé toutes ces étapes avec brio, prenez soin d’analyser la conjoncture économique. Suivez les réformes gouvernementales à venir, les taux des crédits immobiliers, les taux des assurances, les nouvelles lois énergétiques…

Il faut éviter à tout prix d’avoir de mauvaises surprises, après avoir signer l’acte authentique de vente 🫣

Où investir dans l’immobilier ?

Choisir le bon emplacement est peut-être l’aspect le plus critique de l’investissement immobilier. Sachez que c’est l’environnement qui fait le prix. Un appartement au centre de Paris ne vaut pas le même prix qu’un appartement au centre d’une ville provinciale n’est-ce pas ?

De surcroît, un bon emplacement assure une forte demande locative et une augmentation de la valeur de votre propriété au fil du temps. En revanche, le coût d’achat est plus élevé. On ne peut pas tout avoir !

Du reste, cherchez des signaux positifs qui peuvent vous permettre de sélectionner un bon emplacement, surtout pour investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget. Pas de droit à l’erreur.

La demande locative

Recherchez des zones avec une demande locative élevée. Les universités, les hôpitaux, les zones d’emploi dynamiques et les centres-villes sont souvent associés à une forte demande.

L’évolution démographique

Notons que les tendances démographiques impactent la demande sur le marché immobilier. Par exemple, l’augmentation du nombre de jeunes signale une potentielle demande accrue pour des appartements de petites surfaces. Inversement, une démographie vieillissante peut requérir des logements sans escaliers, adaptées à leurs besoins spécifiques.

En ce sens, une analyse approfondie du marché local est essentielle avant tout investissement immobilier !

Les tendances du marché immobilier

Certainement, l’analyse des tendances historiques du marché immobilier offre des informations précieuses sur les zones. L’examen des prix, des durées de vente sur le marché et des taux de vacance, peuvent vous aider à prendre des décisions éclairées sur vos choix d’investissement.

Immobilier locatif : neuf ou ancien ?

Sur le marché, il existe deux grandes catégories de biens : le neuf et l’ancien.

Généralement, le prix d’achat du neuf est 20 à 30 % plus élevé que celui de l’ancien. Cependant, en termes de loyers encaissés, la différence n’est pas aussi significative.

Vous ne louerez pas 30% au dessus des prix pratiqués habituellement. D’autant plus dans les grandes villes où le prix des loyers est encadré. En d’autres termes, le neuf rapporte moins que l’ancien.

Par contre, cette différence est compensée par des avantages fiscaux, tels que le dispositif Pinel. Il vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 63 000 €. Ainsi que des charges et coûts d’achat moins élevés.

Comment investir à petit budget dans l’immobilier locatif ?

Du reste, venons-en à notre sujet principal. Comment investir dans l’immobilier locatif, avec un petit budget ? Et oui, diverses stratégies existent aujourd’hui pour réaliser un investissement rentable. Du moins à l’heure de la mise sous presse de cet article 😁

Aussi, vous connaissez la chanson, ces stratégies varient en fonction de vos objectifs financiers, de votre tolérance au risque, et de votre horizon de placement. Pour retenir, il faut souvent répéter !

L’investissement immobilier locatif via l’immobilier fractionné

L’immobilier fractionné est une révolution dans le domaine de l’investissement immobilier. Et ce n’est pas parce que nous prêchons cette fois-ci notre paroisse ! Nous allons rester très objectif et factuel, constatez par vous même :

En effet, ce type de placement financier permet aux investisseurs d’acheter des parts d’une propriété plutôt que la propriété entière, réduisant considérablement la barrière financière à l’entrée. Les biens immobiliers sont mis en location, et gérés par la plateforme de vente (recherche du locataire, état des lieux, gestion, travaux…).

  • Avantages : Accessibilité, diversification du portefeuille et réduction des risques.
  • Risques : Comme tout investissement, il est exposé aux fluctuations du marché.

Par exemple, c’est une option intéressante pour ceux qui n’ont pas le temps. Un projet d’investissement en gestion locative demande du temps et de l’expérience pour ne pas perdre d’argent.

Aussi, quelques plateformes spécialisées dans l’immobilier fractionné se développent en France ces dernières années. Tantiem, Blocshare et Bricks.co notamment. Elles évaluent les offres en fonction de certains critères, comme leur emplacement, le rendement prévu, les frais de gestion…

Idéal pour investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget, le ticket d’entré commence à 50€ !

L’investissement immobilier locatif via les SCPI

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) permettent d’investir dans un large éventail de biens immobiliers commerciaux ou résidentiels. Les investisseurs achètent des parts de la SCPI et reçoivent en retour des dividendes provenant des loyers perçus.

  • Avantages : Gestion professionnelle, diversification, revenus potentiels stables.
  • Risques : Engagement à long terme, investissement peu liquide en cas de retournement de marché

Sélectionnez des SCPI avec un historique de performance solide. Préférez celles offrant une diversification géographique et sectorielle.

L’investissement immobilier locatif via le statut LMNP/LMP

Les statuts de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) et de Loueur Meublé Professionnel (LMP) sont des niches fiscales très recherchées et appréciées par les Français.

Ces statuts sont particulièrement attrayants pour ceux qui sont désireux de constituer un patrimoine immobilier solide et rentable. Ils offrent non seulement la possibilité de générer des revenus locatifs réguliers, mais aussi de bénéficier d’avantages fiscaux considérables, ce qui en fait une option d’investissement immobilier très populaire en France.

Investir en LMNP ou en LMP vous offre de nombreux avantages :

  • Vous bénéficiez de niches fiscales, y compris la récupération de la TVA et une exonération d’impôt
  • Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, vous développez votre patrimoine
  • Votre investissement en LMNP/LMP n’est pas limité à certaines zones géographiques, contrairement aux dispositifs Pinel ou Denormandie
  • La demande de logements (résidences étudiantes et seniors) est élevée

Le démembrement de propriété

Le démembrement de propriété consiste à séparer la nue-propriété de l’usufruit. Il y a donc deux propriétaires :

  • L’investisseur en nue-propriété, acquiert le bien à un prix réduit
  • L’usufruitier (par exemple, le vendeur) conservant le droit d’utiliser le bien ou d’en percevoir les loyers pendant une période définie
  • Avantages : Acquisition à un coût inférieur, aucun souci de gestion, potentiel d’appréciation du capital
  • Risques : La durée est fixée jusqu’au décès de l’usufruitier

Pour cette opération complexe, nous ne pouvons que vous conseiller l’aide d’un professionnel du patrimoine qui vous aide à identifier les meilleures offres.

Pourquoi investir dans l’immobilier en 2024 ?

Malgré la crise économique, investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget en 2024 est désormais possible pour les investisseurs. C’est une méthode efficace pour augmenter son patrimoine. Vous avez sûrement déjà entendu cette maxime : l’immobilier est un placement bon père de famille 👨

Du reste, nous avons compilé ici quelques avantages :

  • Stabilité et sécurité patrimoniale : L’immobilier augmente sa valeur dans le temps. Contrairement aux marchés financiers plus volatils.
  • Génération de revenus passifs : Il genère des revenus passifs réguliers, notamment à travers la location.
  • Avantages fiscaux : En fonction de la législation locale, les investisseurs peuvent bénéficier de déductions fiscales sur les intérêts d’emprunt, les travaux de rénovation, et d’autres dépenses…
  • Appréciation du capital : Avec le temps, la valeur des propriétés immobilières a tendance à augmenter.
  • Effet de levier financier : ll permet l’utilisation de l’effet de levier grâce à l’obtention de prêts hypothécaires, ce qui signifie que les investisseurs peuvent acquérir des biens d’une valeur très supérieure à leur capital initial.
  • Diversification de portefeuille : Il est faiblement corrélé à d’autres classes d’actifs, comme les actions et les obligations.

Investir dans l’immobilier locatif pour se constituer un patrimoine

Construire un patrimoine solide est un objectif majeur pour de nombreux investisseurs, et l’immobilier reste un moyen relativement fiable pour y parvenir. L’immobilier offre une protection contre l’inflation et une appréciation à long terme. Cela en fait un pilier solide pour tout portefeuille d’investissement.

👉 Sécurité et stabilité : L’immobilier est moins sujet aux fluctuations à court terme que d’autres formes d’investissement, offrant une stabilité à long terme.

👉 Protection contre l’inflation : Les loyers et la valeur des propriétés tendent à augmenter avec l’inflation, protégeant ainsi votre pouvoir d’achat.

Investir dans l’immobilier locatif pour réduire ses impôts

Les avantages fiscaux associés à l’investissement immobilier locatif peuvent considérablement améliorer la rentabilité de votre investissement. En 2024, les dispositifs et les niches en faveur de l’investissement immobilier, comme les amortissements, les déductions pour intérêts d’emprunt, et les dispositifs spécifiques encouragent encore cet investissement.

👉 Amortissements et déductions : Les coûts d’achat et de gestion sont déduits. Ils réduisent l’impôt sur le revenu.

👉 Dispositifs incitatifs : Certains pays proposent des réductions d’impôt significatives.

Investir dans l’immobilier locatif pour des revenus complémentaires

Notons que la génération de revenus complémentaires est un des attraits majeurs de l’investissement immobilier. En 2024, avec des stratégies judicieuses, l’immobilier locatif peut fournir un flux régulier de revenus, complémentant d’autres sources de revenu ou constituant une base pour la retraite.

👉 Revenus locatifs réguliers : Les loyers offrent un flux de trésorerie constant. Il couvrent les dépenses courantes.

👉 Flexibilité financière : La capacité de financer l’achat d’une propriété par emprunt bancaire, combinée à des revenus locatifs, crée un effet de levier qui peut améliorer le rendement global de l’investissement.

Notre avis

Désormais, il est possible d’investir dans l’immobilier locatif avec un petit budget. Il existe des opportunités de constitution d’un patrimoine pour les petits portefeuilles. L’évolution des services de financement et des technologies rendent l’immobilier plus accessible que jamais. Les développements récents tels que le crowdfunding immobilier, l’immobilier fractionné et les SCPI permettent à des individus disposant de moyens financiers limités de participer à des investissements qui leur étaient hors de portée.

Malgré les défis, tels que la qualité de gestion des propriétés ou les fluctuations du marché, les avantages à long terme de ces nouveaux types d’investissement immobilier sont significatifs. Ils ouvrent aux investisseurs un accès simplifié à l’immobilier.

Voir les autres articles

voir le blog

Les tendances de l’investissement immobilier en 2024

L’investissement immobilier en 2024 est en pleine mutation, avec de nouvelles tendances qui séduisent les investisseurs. Parmi ces tendances, l’immobilier…

Lire la suite
Les tendances de l’investissement immobilier en 2024

Rentabilité de l’immobilier fractionné

L’immobilier fractionné représente une nouvelle façon d’investir dans la pierre en achetant des parts d’une propriété plutôt que la totalité.…

Lire la suite
Rentabilité de l’immobilier fractionné

Guide complet de l’immobilier fractionné

Vous vous demandez comment fonctionne ce produit d’investissement dont on parle tant ?Nous vous offrons des réponses avec ce guide…

Lire la suite
Guide complet de l’immobilier fractionné

Vous souhaitez recevoir les
offres exclusives d’investissement ?

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en exclusivité nos offres d’investissement.